La population peut se réjouir d’avoir assisté plus de 1700 victimes des massacres de Beni (DYFEGOU)

La population peut se réjouir d’avoir assisté plus de 1700 victimes des massacres de Beni (DYFEGOU)

La Dynamique des Femmes pour la Bonne Gouvernance a procédé à la distribution des vivres et non-vivres en faveur de 1 721 personnes, à savoir des veuves, orphelins, veufs, malades des massacres de Beni. Une importante délégation est descendue à Beni, notamment dans les axes Beni-Eringeti et Beni-Mutwanga afin d’apporter aux compatriotes habits, souliers, couvertures, ustensiles de cuisine, etc. L’argent collecté auprès des habitants de Beni servira également dans la prise en charge des frais scolaires de 50 élèves orphelins des massacres.

De samedi 7 à mardi 9 février 2020, soit quatre jours durant, cette opération s’est réalisée dans les villages et cité qui ont été le théâtre des massacres. Les équipes de la DYFEGOU ont profité de cette descente pour organiser des investigations sur la situation socio-humanitaire et sécuritaire de la zone.

Des personnes de bonne volonté, sans être des membres de la DYFEGOU, ont fait partie des équipes de terrain pour voir et soutenir les compatriotes de Beni. Certains ont dû donner leurs véhicules pour faciliter le déplacement et le transport de ces biens.  L’association des Etudiants et Ressortissants d’OiCHA, AEROE, a accompagné cette action du début à la fin et a même fait quelques facilitations stratégiques et techniques sur le terrain.

A Mavivi, la distribution a été facilitée par la coordination de la société civile en collaboration avec les autorités de base, à savoir le chef de groupement. A Mbau, la société civile a aussi joué un grand rôle dans la distribution et cela, avec l’appui des leaders religieux et scolaires de la place. A Oicha, c’est le service des affaires sociales au niveau du territoire de Beni qui a chapeauté l’opération de distribution, avec l’appui d’une organisation locale dénommée Centre d’Encadrement des Orphelins et Veuves (CEOVE) ainsi que des cadres de la société civile. A May-Moya, c’est la société civile et les autorités de base qui ont encadré l’opération de distribution alors qu’à Eringeti, les leaders de la Paroisse catholique de la place ont pris les choses en mains, avec l’appui de la société civile et des autorités scolaires locales.

Sur l’axe Mutwanga, la société civile s’est approprié l’action en préparant les bénéficiaires, malgré le contexte de précarité qui se vit localement. Les autorités de base ont aussi joué un rôle important dans cette opération.

Sur les deux axes, au moins cinq élèves par village verront leurs frais scolaires être pris en charge grâce et par l’argent donné par les habitants de Butembo. Les frais varient entre 80 et 95 dollars l’année.

« C’est une joie et une satisfaction pour la DYFEGOU d’avoir mené cette opération jusqu’à la fin. La DYFEGOU se réjouit du fait que les biens collectés par la population soient acheminés réellement jusqu’à destination », se réjouit Rose Kahambu Tuombeane, Coordonnatrice de la DYFEGOU.

Pour Madame Hélève Valinandi, Présidente de la DYFEGOU, il y a lieu de remercier la population pour ce qu’elle a fait en faveur des compatriotes vivant le calvaire sécuritaire et humanitaire à Beni.

« La population peut se réjouir d’avoir aidé, par le canal de la DYFEGOU, ce nombre important des personnes qui demeurent dans le besoin. Ce que nous avons fait, c’est un symbole, car les sinistrés des massacres sont estimés à plusieurs milliers de veuves, orphelins, veufs…Ceux-ci ont vraiment besoin de notre compassion, mais aussi, ils veulent voir la paix revenir chez eux…C’est ce qui est important », a-t-elle indiqué.

CellCom DYFEGOU

Please follow and like us:
0
fb-share-icon20
20
Pin Share20

dyfegou

Related Posts

Paix à Beni : La DYFEGOU fait part des « résultats positifs » de sa mission de plaidoyer à Kinshasa

Paix à Beni : La DYFEGOU fait part des « résultats positifs » de sa mission de plaidoyer à Kinshasa

Paix à l’Est de la RDC : La DYFEGOU satisfaite de sa mission de plaidoyer à Kinshasa (Point de presse)

Paix à l’Est de la RDC : La DYFEGOU satisfaite de sa mission de plaidoyer à Kinshasa (Point de presse)

Echange entre le Président de la République et la délégation de la DYFEGOU au sujet des massacres de Beni (DEPÊCHE)

Echange entre le Président de la République et la délégation de la DYFEGOU au sujet des massacres de Beni (DEPÊCHE)

Premières actions de la DYFEGOU à Kinshasa contre les massacres de Beni (DEPECHE)

Premières actions de la DYFEGOU à Kinshasa contre les massacres de Beni (DEPECHE)

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *