En une semaine, la DYFEGOU a mobilisé 1 458.35 dollars en faveur des sinistrés de Beni

En une semaine, la DYFEGOU a mobilisé 1 458.35 dollars en faveur des sinistrés de Beni

Une semaine après le lancement de la collecte des biens et des fonds en faveur des sinistrés des massacres de Beni, la Dynamique des  Femmes pour la Bonne Gouvernance (DYFEGOU) a rendu compte ce lundi 18 janvier 2021 des contributions déjà reçues. C’était devant la presse locale, à son bureau situé sur Avenue du Centre, numéro 40.

Par le truchement de Madame Rose Kahambu Tuombeane, Coordonnatrice de cette organisation, la DYFEGOU fait état de 1 458.35 dollars déjà collectés auprès de la population qui veut compatir avec les nécessiteux, veuves et orphelins des massacres de Beni. Jusqu’au samedi dernier, en dollars, la somme collectée est évaluée à 60 alors qu’en francs, c’est 2 million 796 mille 700 cents francs congolais, soit 1 398.5 dollars.

Les biens collectés jusqu’ici sont constitués des sacs d’habits pour femmes, habits pour hommes, habits pour enfants, des sacs des couvertures, ainsi que des sacs de souliers pour enfants, pour dames et pour jeunes. Il faut aussi ajouter quelques ustensiles de cuisine et des vivres dont du poisson, de la farine, etc.

« Pour les vivres et no-vivres, la cible que la Dyfegou veut atteindre est estimée à 1500 bénéficiaires. Particulièrement pour les contributions en argent, au moins 50 élèves du secondaire orphelins des massacres de Beni et les plus vulnérables vont voir leurs  frais scolaires être payés pour cette année en cours », explique Rose Kahambu.

D’où l’appel qu’elle lance à ceux qui n’ont pas encore donné leur contribution de bien vouloir se joindre à cet acte de charité envers les compatriotes de Beni afin que cette cible soit atteinte et servie, comme le souhaite la Dyfegou.

« Les membres des associations socioprofessionnelles, les personnes physiques sont ceux qui ont donné cette contribution dont une partie sera donnée aussi à quelques nécessiteux, victimes des massacres de Beni vivant à Butembo », a déclaré Madame Rose Kahambu.

Par la même occasion, la Dyfegou annonce qu’elle va mener une série de plaidoyers auprès de différentes institutions et instances e prise des décisions dans la capitale de la RDC. Ces plaidoyers seront menés avec et pour les victimes directes dont les représentants vont se déplacer avec le Dyfegou d’ici février 2021.

A la question de savoir s’il y a un soutien financier pour cette action qui demande beaucoup de moyens, Madame Rose Tuombeane a indiqué que c’est sur base des cotisations des membres et l’appui de bonnes volontés que cela sera effectif.

« Nous avons envoyé des faire-part auprès des individus, auprès de différentes personnalités localement. Celles qui trouvent que ces plaidoyers peuvent faire avancer la question de Beni, sont en train de souscrire pour prendre en charge la moitié d’un billet d’avion ou même la totalité de ce billet pour une personne jusqu’à Kinshasa, d’autres promettent contribuer pour le logement, etc. », ajoute-t-elle, tout en appelant les autres pers  onnes ou organisations qui auraient la même initiative de s’allier à la Dyfegou plutôt que de disperser les forces.

CellCom Dyfegou

Please follow and like us:
0
fb-share-icon20
20
Pin Share20

dyfegou

Related Posts

La campagne de Surveillance Sécuritaire à base Communautaire lancée par la DYEFGOU, en quoi consiste-t-elle ?

La campagne de Surveillance Sécuritaire à base Communautaire lancée par la DYEFGOU, en quoi consiste-t-elle ?

A Beni, venez écouter le Président ce mercredi 16 juin! (DYFEGOU)

A Beni, venez écouter le Président ce mercredi 16 juin! (DYFEGOU)

Paix à Beni : La DYFEGOU fait part des « résultats positifs » de sa mission de plaidoyer à Kinshasa

Paix à Beni : La DYFEGOU fait part des « résultats positifs » de sa mission de plaidoyer à Kinshasa

Paix à l’Est de la RDC : La DYFEGOU satisfaite de sa mission de plaidoyer à Kinshasa (Point de presse)

Paix à l’Est de la RDC : La DYFEGOU satisfaite de sa mission de plaidoyer à Kinshasa (Point de presse)

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *